Data analytics : comment la récolte de données sert les festivals lumière ?

smartphone-concert

Si le programme annonçait un débat porté sur les innovations technologiques amenées par les festivals lumière, la 2ème conférence du Lyon Light Festival Forum s’est surtout penchée sur la récolte de données. Très utilisés par le Signal Festival, les « data analytics » ont l’avantage d’améliorer la logistique d’un festival, mais rencontre des limites juridiques.

La plupart des festivals sont capables de déterminer le nombre de visiteurs qu’ils ont réuni autour de leur événement. Si le comptage est indispensable, comment est-il effectué ? Les intervenants de cette table ronde tombent tous d’accord : la collecte de données personnelles.

Martin Posta, le directeur du Signal de Prague, adapte foncièrement les « data analytics » à l’amélioration logistique de son festival. Grâce aux organismes de collecte de data, dont Société O2 ou Cisco, Martin Posta peut évaluer le profil du public du Signal Festival et ses attentes. La complémentarité des données dites « dures » – orientées sur l’âge, le sexe, la nationalité d’une personne – et des données dites « soft » – qui informent sur le comportement du public – permet de mesurer l’impact économique d’un festival lumière sur la Ville de Prague. A ce résultat s’ajoutent des tendances qui ne peuvent être déterminées qu’à partir de ces data : le temps passé par personne sur une installation, par exemple. Grâce aux données récoltées, Martin Posta est en mesure de dire que le public passe environ « 5 à 20 minutes sur une installation » et quels sont les pics de fréquentation du festival. Loin d’être anodine, l’évaluation des échelles de fréquentation optimise la stratégie sécuritaire et l’élaboration du périmètre du festival, un argument validé par Jean-François Zurawik, le directeur de la Fête des Lumières. Identifier le parcours des visiteurs et les lieux les plus affluents en terme de fréquentation justifie les besoins en matière de sécurité.

Un autre outil, et pas des moindre, renseigne sur le comportement des visiteurs : l’utilisation du wi-fi gratuit. Disponible en plusieurs langues, et relié à 19 hotspots avec connexion, le service wi-fi donne une idée du nombre de personnes connectées, présentes sur le festival mais également leur nationalité. Savoir d’où proviennent les visiteurs du Signal Festival de Prague donne la capacité de mieux viser sa cible, d’évaluer s’il est utile ou non de communiquer à l’international pour développer l’évènement. L’année dernière, la collecte de données via la connexion wi-fi a mesuré une fréquentation de plus de 578 000 visiteurs.

Mais plusieurs questions juridiques persistent : la propriété des données collectées et le respect du droit à la vie privée. Si Martin Posta répond par un naïf et honnête « je ne sais pas à qui appartiennent ces data une fois collectés », la représentante de l’organisme Cisco, Zuzana Humajova, affirme que son entreprise et les entreprises télécoms en sont propriétaires. Cisco est d’ailleurs dans son droit de les vendre en B2B à des organismes qui les réclameraient, comme la mairie de Prague par exemple. Si « les données privées doivent être protégées et utilisées avec précaution, dans le respect du droit à la vie privée », le traitement de ces données nécessitent un contrôle minutieux, dont les règles restent très floues pour le moment. A la question d’un membre du public sur le cadre légal du « pistage » du public, Zuzana Humajova répond par la possibilité de suivre moins de 50 personnes, avant de souligner que « cela pose un problème juridique. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s